L’overview général de l’année du Mammouth présente l’ensemble des top cartes des 2 dernières années ainsi que l’ensemble des 9 classes.

A travers ces 3 illustrations nous verrons la composition de chacun des trois decks. Les cartes ont été regroupé non pas par extension mais par année.

La colonne de gauche (jaune) “Classique” concerne le set Classique et Base de Hearthstone.
La colonne du milieu (rouge) “Mammouth” regroupe les extensions : Voyage au Centre d’Un Goro / Chevalier du Trône de Glace / Kobolds & Catacombes.
La colonne de droite (bleu) “Corbeau” regroupe les extensions : Le Bois Maudit / Le Projet Armageboom / Les Jeux de Rastakhan 

Pour rappel, en Mars 2019 toute l’année du Mammouth sortira du format standard. Toutes les cartes en groupes ne seront plus jouables.

La colonne à gauche des cartes représente la popularité de chaque carte dans la méta actuelle.
Le % en bas de la liste représente la popularité du deck au rang Légende.

INFO : Cela peut permettre de comprendre les cartes qui sortiront du format standard au mois de Mars et donc de juger si le deck sera affaibli / intouché / ou complètement détruit par la rotation. Pour les joueurs ayant une faible collection : évitez de crafter les decks qui seront totalement détruits par la rotation.

Voici en image ce que l’année du Mammouth a apporté à Thrall.

Le bilan du Chaman sur l’année du Mammouth est très difficile. Avec beaucoup (trop) de bas et très peu de haut.
Sur l’année du Mammouth on pourrait compter seulement le Chaman Evolve et le Chaman Jade pour représenter Thrall. 2 decks qui ont fait leurs preuves mais qui ne resteront pas dans les mémoires. Le Chaman Evolve était arrivé à la suite de nerf, il avait émergé comme un deck qui pouvait tout battre sans être LE Big Boss de la méta. C’était un bon deck, mais qui a facilement été dépassé par ses adversaires. Mais le gros défaut du Chaman sur l’année du Mammouth a été l’absence de diversité, pouvoir jouer 1 seul deck de façon compétitive sur 1 an, c’est long et ennuyant.

Il faudra attendre le Bois Maudit pour découvrir du renouveau. Le Chaman Pair et le Chaman Carniflore ont fait leur arrivée en Mars 2018, même si le Chaman Pair est le seul deck Chaman jouable actuellement le Chaman Carniflore a été LE deck Chaman de l’année 2018.  Ce n’était pas le deck Tier S, qui écrasait tout le monde de sa puissance. Mais c’était un deck très populaire en tournoi. Un deck combo qui reposait sur Gravats / Zola / Buveuse / Saronite et Carniflore. Le but était de faire un OTK incontrôlable.
Seulement voilà, Saronite subit un nerf en décembre 2019 et depuis … le deck est injouable.
Le seul rescapé est donc le Chaman Pair. Un deck relativement okay sans être excellent.

Au final l’année du Mammouth aura surtout eu un goût amer pour les fans de Thrall… nous sommes loin de la surpuissance du Chaman Mid : Trogg + Golem totémique. Thrall aura eu tout de même de belles cartes en 2017. Volcan et Totem primaileron pour Un’Goro, Thrall (DK) en Aout 2017 puis finalement Gravats, le ruine monde et Pluie guérisseuse avec Kobolds et Catacombes.

Blizzard avait lourdement (mal) misé sur le Chaman élémentaire.. Au final il sera resté dans le fond de la méta sans jamais convaincre la scène compétitive. On ne peut espérer que du positif pour la rotation pour le Chaman, en espérant qu’il remonte sa faible popularité actuelle, car tout réside sur le Chaman Pair seul et dernier deck viable dans la méta. Sur les 4% de popularité au rang Légende, le Chaman Pair représente 2,58%..