Aujourd’hui dans le Guide de la semaine, nous allons nous pencher sur le cas du Hunter Secret. Alors que Rastakhan et ses trolls débarqueront sous peu dans la taverne, voici le moment idéal pour profiter des listes méta pour grind le ladder comme jamais et ce Chasseur en fait partie. A la fois efficace et peu cher, il convient parfaitement à tous les types de joueurs qui désirent arrondir leur rang en cette deuxième semaine de Novembre! 

CODE DU DECK

AAECAR8MyQSHBJjwAq4GncwC39IC180C3dICgPMCp4IDhtMCy+wCCYvlAp4BlwiOwwK1A/4MqALrB+PSAgA=

 

Introduction
Aujourd’hui, c’est au tour de Felkeine de nous partager une liste compétitive et de nous en délivrer tous les secrets. A cette occasion, notre joueur nous a sorti son plus beau Chasseur Secret. De nombreux chasseurs parcourent les tumultes du ladder de nos jours, aussi les très nombreuses versions de cette classe que l’on peut trouver  (Secrets / Combo / Midrange / Deathrattle…) sont, à peu de choses près, tout aussi jouables les unes que les autres. Nous garderons tout de même une petite mention spéciale au Hunter Deathrattle qui reste le plus fort d’entre tous à l’heure actuelle en termes de winrate

Mécanique
Un Hunter Secret, comme son nom l’indique, est une liste qui tourne très largement autour de la mécanique des secrets. Qu’il s’agisse de value, de contrôle du board ou encore d’arguments offensifs et défensifs, toute votre liste repose sur votre gestion des secrets et sur votre capacité à les développer au bon moment. Ce deck se compose donc avant tout de secrets, mais également de nombreuses cartes qui synergisent à la perfection avec la panoplie secret du chasseur, à commencer par deux cartes essentielles: deux Secretkeeper et deux Arcs Cornedaigle. Que ce soit pour l’un ou pour l’autre, une fois que vous les aurez jouées, ces deux cartes gagneront en Stats au fur et à mesure que vous vous couvrirez de secrets. La première gagnera en points de vie et en points d’attaque, tandis que votre Arc gagnera en durabilité, et les deux combinés peuvent s’avérer dévastateurs contre une main adverse peu fournie. Si votre adversaire vous laisse prendre le lead dans la partie, ce sera alors à vous de jouer méthodiquement pour enfoncer le clou un peu plus à chaque tour. Couvrez votre board de bêtes en tout genre (Dire Mole, Animal Companion, Bearshark, le repop de votre Removal ciblé Flanking Strike) et améliorez les à l’aide de vos deux Crackling Razormaw et de vos deux Houndmaster. L’effet de votre Rat Trap et de votre Wandering Monster peuvent également apporter un bon body sur le board tout en contrant plusieurs offensives adverses.

Une fois chose faite, vous voilà équipé de secrets en tout genre et armé de plusieurs serviteurs, il est donc temps de commencer à rentrer dans le mou de votre adversaire. Nous n’avons pas le temps pour ces bêtises, nous sommes ici pour monter légende nous, monsieur. Pour cela, allez chercher un grand nombre de dégâts face avec vos créatures sur le board sans pour autant négliger celui de votre adversaire. Profitez en alors pour le gérer tranquillement à l’aide de vos Flanking Strike, de vos Explosive Trap ou encore de vos Mossy Horror. Nous en venons alors à une de vos cartes maîtresses: votre Lesser Emerald Spellstone, qui pourra à elle seule faire basculer le tournant d’une game mal engagée. Plus vous avez joué de secrets, plus ce sort fera apparaître de loups 3/3 directement sur votre partie du plateau, jusqu’à un maximum de 4. Si vous parvenez à bien gérer votre début de partie, il se peut que votre toute première Lesser Emerald Spellstone fasse quelque peu criser votre adversaire. En effet, mis à part un Defile bien senti, très peu de sorts ou de créatures peuvent venir à bout de 4 serviteurs 3/3 au tour 5. Mais votre meilleur générateur de value restera votre Deathstalker Rexxar qui, une fois entré en jeu, vous permettra de créer une créature zombifiée à chaque tour (Un mélange de deux bêtes choisies parmi six choix différents). Cet effet peut s’avérer redoutable surtout si vous parvenez à trouver la bonne paire de bêtes, autrement il s’agit là d’un des meilleurs outils du chasseur en late game pour ne pas se retrouver à court de réponses. En attendant la fin de la partie, piochez donc avec vos deux Tracking sans oublier ce cher Subject 9 qui vous fera piocher au maximum 5 secrets différents de votre deck

Muligan
Concernant le Mulligan, privilégiez toujours une Secretkeeper et un Arc Cornedaigle en plus d’un Wandering MonsterRexxar n’est pas horrible à garder en main de départ (surtout contre une liste late game), mais il ne doit pas non plus prendre la place d’une petite carte d’early qui pourrait vous permettre de bien démarrer la partie. 

 

Kammelin