Aujourd’hui dans les Deck du Jour, nous avons décidé de sortir un vieux croulant du placard pour lui faire reprendre du service. Tandis que l’entièreté du ladder semblait s’être accommodée à la présence du Démoniste Pair depuis maintenant plusieurs saisons, voilà donc que son grand-père Cube revient d’entre les morts avec une version remise au goût du jour, parfaitement fiable en partie classée. Avant que vous ayez pu vous demander comment papi a pu se frayer un chemin au travers de toutes les listes contrôles que nous pouvons croiser aujourd’hui, Felkeine et moi même allons vous présenter en détails ce nouveau deck Cubelock, tout à fait adapté au jeu compétitif de cette fin du mois de Novembre. 

CODE DU DECK

AAECAf0GBp3iAtjlAtvpAqCAA5z4ApfTAgz40ALy0ALnywKKAbYHiNICi+EC9wSTBPzlAujnAuEHAA==

Introduction
De très nombreuses versions du Cubelock se promènent en ce moment même sur le ladder. Certaines choisissent de privilégier une Rin, the first disciple au détriment de Taldaram, d’autres préfèrent ne pas utiliser de Doomguard puisque la liste n’est pas assez contrôle à leur goût, etc etc. A notre avis, le Cubelock est à construire en fonction de vos propres préférences de joueur, puisqu’il s’agit d’une liste largement modulable avec de nombreuses cartes qui peuvent être flex si jamais elles ne vous conviennent pas. Ceci étant dit, nous pouvons ainsi nous attaquer à cette version assez répandue du deck Cube, qui a notamment permis au joueur Ike d’atteindre le top 50 du ladder légende ce mois-ci. 

Mécanique
Le but du jeu, si vous avez ce deck entre les mains, est bien évidemment de vous constituer un board indéboulonnable grâce à votre Crâne du Man’ari et à vos Voidlord. L’effet du Crâne vous permet d’invoquer un démon aléatoire depuis votre main une fois que vous l’aurez équipé, il vous sera donc essentiel pour faire pleuvoir les démons sur votre opposant sans trop vous fouler. Tous les habitués du ladder vous le diront, mais un Crâne du Man’ari tour 5 into un Voidlord au tour 6 n’est jamais une expérience positive si vous vous trouvez du mauvais côté du plateau. A noter que la douleur sera identique si le Démon en question est invoqué à l’aide d’un Laquais Possédé into Dark Pact. Même si votre adversaire parvient à se débarrasser du Voidlord au tour suivant, il devra ensuite gérer trois petits taunts pour enfin venir vous infliger des dégâts avec ses serviteurs. Cependant, vous vous doutez bien que le bonheur ne s’arrête pas là! Une fois un ou plusieurs Voidlord en jeu, il s’agira de les multiplier pour former une défense presque infranchissable pour votre opposant. A l’aide de vos Carnivorous Cube puis de votre Bloodreaver Gul’dan, arrosez le plateau de Voidlord (ou de Doomguard si votre liste en comprend un ou deux!) sur le plateau jusqu’à ce que l’abandon adverse se fasse ressentir. En général, si votre adversaire joue une liste moins late  que la votre, le temps jouera en votre faveur. Plus vous avancerez dans la rencontre, plus vos arguments défensifs et offensifs gagneront en importance, et la simple menace générée par votre Bloodreaver Guld’an et du board intégral qu’il peut générer suffira souvent à décourager les Paladins, les Voleurs, les Druides ou même encore certains Chamans (Hors Chaman Carniflore).

Concernant le reste du deck, vous disposez de tous les outils de contrôle nécessaires pour une bonne liste Cube. Deux Doomsayer, deux Defile, deux Hellfire, deux Lesser Emthyst Spellstone et pour finir, l’ami Lord Godfrey. Les deux Kobold Librarian vous serviront de moteur de pioche en tout début de rencontre, et le prince Taldaram vous permettra de multiplier encore plus de Voidlord, tout comme vos deux Faceless Manipulator soit dit en passant.

Mulligan
Concernant le Mulligan, cherchez toujours à récupérer votre Crâne du Man’ari directement dans en main de départ. Cette liste a pour défaut qu’elle ne dispose que de quelques cartes d’early game (Pratiquement toutes plus utiles pour clean un board plutôt que pour le remplir), aussi vous vous devez de faire attention à ne pas vous retrouver avec une main pratiquement injouable avant le tour 4 ou 5. Un Defile peut également faire l’affaire, notamment contre les listes Paladins.

Kammelinn