Aujourd’hui dans les Deck du Jour, nous allons nous intéresser à une liste qui, en l’espace de quelque semaines, a été considérée comme une des listes Top 1 de la méta : le Druide Token. Un deck loin d’être nouveau, puisqu’il s’inspire du légendaire Druide Combo des début de Hearthstone, mais qui s’avère également être très puissant et agréable à jouer !

CODE DU DECK

AAECAZICAsQGmdMCDkBf/QL3A+YFhQjkCKDNAofOApjSAp7SAtvTAoTmAtfvAgA=

Introduction
Ce deck repose sur la combo Bois aux Feu follets + Âme de la forêt + Rugissement pour faire exploser votre adversaire. Ah, ça faisait longtemps n’est-ce-pas? Une stratégie ancestrale remise au goût du jour et qui, malgré sa grande efficacité, peut s’avérer assez épineuse à développer. 

Mécanique
Les Tokens
En tant que deck “token”, le but de cette liste sera de générer un board conséquent très difficile à déloger, pour ensuite le faire grossir en potentiel outil de létal avec tous les sorts de boost du Druide. Et quoi de mieux qu’une Enseignante Pourpre pour multiplier vos Token? Une fois cette dernière invoquée sur votre plateau, chaque sort joué générera un token 1/1 qui deviendra une nouvelle cible potentielle pour vos Buff.  Avec son Body 3/5, l’enseignante est une carte assez difficile à détruire, surtout pour les decks qui manqueraient d’outils de contrôle. Si vous parvenez à la laisser en place pendant 2 ou 3 tours, la value générée sera décisive dans la plupart des situations.

La combo principale de ce deck est réalisable grâce à une nouvelle carte épique du Bois Maudit : Bois aux feux follets. Pour chaque carte dans votre main, vous allez générer un feu follet 1/1 directement sur votre partie du plateau. Il vous faudra donc jouer cette carte avec 8 cartes en main et minimum (8) de Mana. Une fois chose faite, jouez Âme de la foret sur vos 7 petits feux follets. Vous bénéficierez ainsi de 7 serviteurs avec un râle d’agonie qui fera apparaître un autre serviteur à son tour. A ce stade de la rencontre, votre adversaire devra avoir recours à une double AoE pour éradiquer votre board, autrement il sera exposé à une offensive avoisinant les 39 points dégât au minimum. (En plus de d’un double Rugissement Sauvage, si vous ajoutez un Embranchement ou une Puissance du Fauve; vous pourrez infliger 50 points dégâts en un tout sans trop forcer. ).

Les Boosts
Pour venir booster tous vos tokens, vous aurez besoin des sorts de boost classiques du Druide : la Puissance du Fauve et le Rugissement. Votre Embranchement peut être utilisé de différentes manières, mais nous chercherons ici à augmenter l’attaque de nos serviteurs en priorité. C’est une carte extrêmement puissante qui offre beaucoup de possibilités, aussi je vous recommande de l’utiliser sagement. L’enseignante pourpre synergise particulièrement bien avec votre Puissance du Fauve puisque le token sera généré avant le lancement du sort, et sera donc automatiquement boosté.

La Pioche
Bois des feux follets aura un fort impact si votre main est pleine, pour ce faire vous avez beaucoup de sort de pioche. Nourrir et Fléau Ultime seront vos principaux moteurs de pioche. Même si dans la plupart des MU vous aurez tendance à faire votre premier Nourrir en Mana pour accéder le Fléau Ultime ou Malfurion le Pestilent. Essayez au maximum d’utiliser votre premier Nourrir en mana et non en pioche, sinon vous aurez très facilement 6-7 cartes au tour 10 et il vous sera très difficile d’utiliser votre Fléau Ultime. Il n’y a rien de pire qu’un Fléau Ultime inutilisable dans votre main …

La défense
Au niveau de la défense, Malfurion est un nec plus ultra comme à son habitude. Dans un premier temps, vous disposez de votre Appel du Chêne sur le Tour 4 qui généra 6 points d’armure tout en faisant sortir une Enseignante Pourpre de votre deck. Le Fléau Ultime sera aussi un très bon générateur d’armure en cas de coup dur. Pour finir, comptez sur la Plaie Envahissante pour venir dégoûter toutes les listes Aggro de la méta! À noter également que cette carte sera votre seul out en cas de mirror de Druide Token.

Muligan
Concernant le Mulligan, vous devez absolument chercher à récupérer une ou deux Croissances Sauvages. Il s’agit non seulement d’une des toutes meilleures cartes d’early game du jeu, mais c’est aussi un très bon outil de ramp pour bien commencer une partie avec un Deck Token. Si vous avez une Croissance Sauvage, n’hésitez pas à conserver votre Nourrir, puisqu’il sera facilement jouable dès le T4. Si vous êtes contre Voleur, conservez la Jasp, très utile pour éliminer un Malfras trop énervé. Contre Mage Tempo ou même Voleur Impair, si vous êtes 2ème à jouer, votre DK sur le Tour 7 sera souvent (toujours ?) synonyme de victoire. L’appel du Chêne sera aussi une carte à conserver dans la plupart des situations. 

Kamal et Kammelin

Maverick