Aujourd’hui dans les Deck du Jour, c’est au tour d’Odemian de nous présenter une des listes de la line-up ArmaTeam pour l’HSTL: Le Chasseur N’Zoth. 

Bien qu’il s’agisse très clairement d’un deck de tournoi, ce deck N’Zoth un peu particulier est une très bonne alternative pour apporter à un atout anti-aggro de bonne qualité à votre line-up.

Avec ce Chasseur N’Zoth entre les mains, votre mécanique maîtresse repose bien évidemment sur vos serviteurs avec Râle d’Agonie et  le nombre d’entre eux que vous parviendrez à ramener grâce à votre Dieu très ancien. Cependant, à contrario des nombreux decks N’Zoth que nous avons pu croiser au fil des saisons, cette version ne comporte pas de taunt avec un râle d’agonie. Ainsi, votre N’Zoth en jeu pourrait être moins défensif que la normale, mais si vous parvenez à ramener au moins une Crinière des Savanes ainsi que deux ou trois autres créatures dans la foulée, vous parviendrez à prendre ou reprendre l’avantage sur votre opposant. Si vous désirez bénéficier de serviteurs plus massifs à l’arrivée de votre N’Zoth, je vous conseille de chercher à jouer votre Rexxar le Nécrotraqueur dès le tour 6 afin de créer au moins deux ou trois bêtes améliorées qui vous seront très utiles une fois le late-game entamé.

Comme nous l’avons évoquer précédemment, cette liste est difficile à utiliser sur le ladder. Aussi si vous décidez de jouer cet archétype pour faire monter votre rang, je vous conseille de revoir la composition du deck en fonction de vos préférences. Par exemple, les deux Crabes Affamés ne sont pas nécessaires sur le ladder, puisqu’on leur préférera souvent une Chauve-Souris embrasée.

Concernant le Mulligan, il est primordial de chercher à développer vos serviteurs avec râle d’agonie très tôt dans la partie. Si vous parvenez à prendre le pas sur la sortie de votre adversaire, il vous faudra alors tenter de retarder l’arrivée d’N’Zoth pour qu’il génère le plus de value possible.

 

Odemian