Aujourd’hui Vinz nous présente un deck qu’il à joué pour ses qualifications à la Copa America. Un deck longtemps oublié, il faut revenir en Avril 2017 pour se rappeler de la puissance qu’était ce deck, considéré comme “cancer” contre les match-up contrôle il a été nerf très rapidement pour diminuer son impact sur le jeu… C’est bien sur, le Voleur Quête !

CODE DU DECK

Ajouter ici le code du deck

Depuis le nerf de la Grotte des Profondeur, le Voleur quête était devenu très difficile à jouer, beaucoup trop lent, et finalement il a disparu du ladder. Mais avec Hearthstone aucun n’est jamais vraiment enterré !

La mécanique est la même depuis Un’Goro, il faut jouer 5 fois la même créature pour pouvoir transformer toutes les créatures de votre jeu en 5/5. Relativement simple dans la théorie mais moins dans la pratique. Depuis le nerf on est passé de 4 créature à 5 créature. Ce qui est un gros gap. Pour remonter vos créatures vous avez les grands habitués : Pas de l’ombre, Jeune maitre brasseur et Passeur de Gadgetzan. Ensuite il vous faut de la pioche, une fois encore du grand classique : Oracle froide-lumière et l’Ingénieur novice. Pour finir la deck liste vous avez les habituelles charge pour venir mettre la pression ou chercher le létal  : Sanglier, Matelot et Guerrier Branchie-bleue.

Au niveau des nouvelles apparitions (K&C) vous avez les Ménestrel Elf, qui vont vous permettre d’aller chercher deux créatures (soit pour finir votre quête, soit pour mettre encore plus de pression sur le board). L’élémentaire de cire est une 0/2 provocation / bouclier divin pour 1 de mana. Une carte très moyenne, mais une fois la quête réalisée il devient un monstre ! Pour finir la nouvelle légendaire voleur s’intègre parfaitement dans le deck : Sonya Danselombre.
Sonya peut se jouer de deux façon, soit autour du tour 4-5 pour venir suicider vos créatures afin de réaliser votre quête (chaque créature tuée, re-pop dans votre main en copie 1/1 pour 1 de mana), soit une fois la quête réalisée pour mettre une pression folle à votre adversaire !

Le deck contient deux Disparitions, qui se révèlent très fortes contre les board de spitefull Priest, ou de Démo Contrôle. Une Disparition juste après N’Zoth vous assure une victoire certaine !
Au final c’est un deck agréable, toujours très technique à jouer mais sympa. Surtout que maintenant qu’il n’est plus considéré comme le deck cancer de la méta vous n’avez aucune honte à le jouer et OTK votre adversaire à coups de Porc 5/5 !!

Vinz