Aujourd’hui dans la rubrique deck du jour, Odemian nous présente un deck revenu au goût du jour depuis le nerf de la Griffe Spectrale et du Boucanier :  nous allons parler d’un archétype très connu mais qui avait disparu à cause du Chaman mid-range : Le Démoniste Zoo.

Le Démoniste zoo a pour objectif de gagner la partie par la prise du board dès le début de la partie. C’est pour cette raison que son early-game est incomparable : le deck possède 18 tours 1 et 2 pour cette version. L’ajout de 2 Forbants ainsi que de Neunoeil permet de contrer plus facilement le Guerrier face, qui reste encore une des menaces principales sur le ladder.

Le but du jeu est toujours le même : prendre le board en early-game grâce aux multitudes créatures faibles en mana. Une fois confortablement installé sur le board, il est très dur voire impossible pour l’adversaire de le reprendre sans de puissantes AOE. Le positionnement des serviteurs est toujours à optimiser : Cela peut engendrer des values trades grâce aux Loups alpha redoutables, aux Défenseurs d’argus ainsi qu’aux Tisses-cristal, qui permettront de consolider notre avantage sur le board en plus d’optimiser nos dégâts faces. 

Grâce au pouvoir héroïque du Démoniste, vous aurez toujours la possibilité de rafraichir votre main. C’est pour cette raison de la mécanique de défausse n’est pas trop désavantageuse, surtout si l’on possède un Diablotin de Malchezaar sur le board ou un Golem d’Argenterie en main, ce qui peut potentiellement vous donner des ressources supplémentaires en vous conférant un autre moteur de pioche.

Concernant le mulligan, c’est un deck relativement stable au niveau des sorties. Il est rare de commencer une partie sans tour 1. Le Druide jade, lui aussi très présent sur le ladder se fait prendre de vitesse car il ne possède aucune AOE à part le Balayage, qui est relativement insuffisant. Cependant, il demeure faible dans les matchs-up possédant beaucoup d’AOE comme le Démoniste Réno par exemple.

Odemian