Vétéran de la scène européenne de League Of Legends, Karim “ImSoFresh” Bbahla, ne cesse de surprendre et d’évoluer dans le milieu de l’esport. Joueur, coach, streamer et commentateur, il se démarque aujourd’hui sur l’autobattler de Riot Games : Teamfights Tactics.

C’est la grande victoire de la Team Sypher à la Gamers Assembly, célèbre LAN organisée à Poitiers, qui lance en 2012 la carrière du jeune jungler belge. Un entraînement intensif pour ce tournoi en parallèle de ses cours à l’université. Par la suite, ImSoFresh portera les couleurs de Millenium et d’autres équipes professionnelles (Eclypsia, Lemondogs, LDLC…)

“Je suis nostalgique de cette époque. Début de vingtaine, insouciance, prise de risque…La nostalgie est un sentiment particulier, qui te fait surtout te souvenir du bon côté des choses et qui te fait un peu oublier ce qui n’allait pas.”

En 2016, le circuit compétitif innove, faisant place à l’arrivée du Challenge France, prémices de la LFL, ce qui a réorienté l’ambassadeur de MGG Equipment vers le métier de commentateur aux côtés de DFG, Tweekz et Shaunz pour l’occasion. La même année, il devient coach en LCS, auprès de la Team Roccat. C’est sa participation à la finale des championnats du monde de League Of Legends à Bercy en 2019, en tant que consultant pour l’analyst desk aux côtés de Laure Valée et de Cabochard, qui se révèle être l’expérience la plus marquante de sa carrière.  

“Je me dis que j’aimerais bien retourner sur League Of Legends. Peut-être comme commentateur ou assistant coach. Ce qui est sûr, c’est que je ne veux plus être joueur pro.”

Grandir dans le milieu de l’esport exige de trouver sa place. Depuis 2020, Karim 4K produit et organise son propre tournoi, l’incontournable Fresh Cup, faisant de lui un acteur majeur de la scène francophone de Teamfight Tactics. Un challenge à chaque nouvelle édition, afin de rafraîchir le format et de s’adapter aux nouveaux sets. 

 

Naturellement investi dans ce qui lui plaît, son niveau de jeu est principalement la clé de son succès. Régulièrement en haut du ladder et ambitieux lors des tournois majeurs, le bruxellois souhaite proposer à sa communauté un bon compromis entre performance et divertissement. Cela implique d’être constamment à jour sur les différentes meta et les sorties de patch, pour garder un haut niveau qu’il juge lui-même acceptable.

Si le sport et la photographie lui permettent de se détacher du stream, il passe une grande partie de ses journées à travailler. Étant satisfait de TFT, il n’est pas contre l’idée de diversifier son contenu et de mettre en avant de nouveaux jeux et nouveaux genres sur sa chaîne. Ses activités sur Youtube et Tik Tok ne passent pas inaperçues et partagent quotidiennement des ondes positives.

 

En dix ans, sa passion, sa persévérance et son exigence lui ont permis d’explorer les diverses facettes du monde esportif : entre joueur professionnel, coach, commentateur, streamer et organisateur, il a acquis une polyvalence rare, qui est le fruit de son travail et des leçons tirées des échecs rencontrés. Karim n’a pas fini d’écrire son histoire et continue d’exploiter ses capacités afin de vivre le plus longtemps possible de ce milieu qu’il affectionne tant, en témoigne d’ailleurs son envie de faire son retour sur la scène de League Of Legends.

 

                                                                                              Noémie “La Marquise” Messinèse