Nous profitons de la toute dernière belle performance de notre champion ShoWTime pour vous proposer une traduction d’une interview qu’il a récemment accordée.

Le joueur ArmaTeam de StarCraft est de retour de la DreamHack Montréal. Il nous confie ses impressions sur son année, la méta actuelle et ses projets pour 2018.

 

Q : Tu résides actuellement à Schwaben, en Allemagne, et tu es de retour de la DreamHack Montréal. Comment te sens tu ?

R : Comme ci comme ça. Je suis tombé malade à Montréal dès le 2ème jour, mais ça va mieux depuis 2 semaines.

 

Q : Est ce que cela a eu un impact sur ta performance à la DreamHack ?

R : Non, pas vraiment. Je ne veux pas mettre ça sur le dos de la maladie !

 

Q : Tu n’as malheureusement pas atteint ton but de te qualifier à la BlizzCon cette année. Quel est le bilan de cette DreamHack Montréal ?

R : Globalement la même chose que sur le reste de l’année. A chaque tournoi, je termine un ou deux niveaux en dessous de mon vrai niveau de jeu et je ne suis pas certain de bien cerner pourquoi. Je joue généralement bien aux différentes DreamHack, mais les choses ne tournent tout simplement pas en ma faveur. Je devais par ailleurs gagner ce tournoi pour me qualifier (à la Blizzcon), il y avait donc beaucoup de pression.

 

Q : L’année dernière, Blizzard a dressé ton portrait au travers des “Signature Series”. Nous avons pu découvrir ta ville natale, ta famille et un peu de ta routine. Comment se passe ton quotidien ? A quoi ressemble une journée typique de ShoWTime ?

R : Les journées se ressemblent. Je me lève vers 9 heures, je prends mon petit déjeuner, je fais un peu d’exercice. Je ne me lance pas tout de suite en ladder car il y a peu de bons adversaires le matin. Je regarde donc plutôt des replays et VODs, je réfléchis à mes build order. Ensuite vient le ladder, avec quelques pauses de rigueur.

 

Q : Qu’est ce qui te stimule le plus dans StarCraft II ?

R : Quand la partie devient folle ! Les base trade me plaisent beaucoup, comme cette partie où je jouais contre Lilbow en WCS Challenger. Je savais que Lilbow n’avait pas scouté sa base. Je décide alors de partir sur un proxy double gate dans sa Main. La partie tourne finalement en base trade et il envoie toutes ses probes dans ma base. Il ne me restait plus qu’un stalker et une gate, et un mothership core et un extracteur pour lui. Je gagne finalement la course au dps avec seulement 50 hp d’écart, c’était donc très très serré. Ce genre de partie est toujours fun !

 

Q : Concernant l’équilibre du jeu, penses-tu que le jeu est au point ? Es-tu satisfait en tant que joueur ?

R : Je suis plutôt satisfait. A l’évidence le PvZ n’était pas parfait cette année. La compo Hydra/Bane était une calamité vraiment frustrante, notamment au vu du nombre de joueurs Zerg sur le serveur Europe. Mais ca va mieux depuis le mass Oracle ! Je sais que c’est une stratégie bête et méchante, mais les Zerg ont eu les Hydra/Bane trop longtemps, ils ne peuvent pas se plaindre !

 

Q : Que penses-tu du prochain patch ? Tu as hâte d’y être ?

R : A priori oui, même si je pense que ce sera difficile pour les Protoss, notamment à cause du retrait du Mothership Core. Beaucoup de stratégies sont construites autour car l’unité permettait de se concentrer sur la technologie. La Shield Battery vient donc en remplacement. Même si je ne peux pas en dire grand chose, ne l’ayant pas testée, je ne pense pas qu’elle trouvera sa place. Je reste toutefois confiant pour ce patch. Les joueurs pro finissent forcément par se lasser après un an de méta, et font en général un bon accueil aux différents changements et aux nouvelles unités.

 

Q : Tu joues actuellement sous les couleurs de l’ArmaTeam. Comment cela se passe t il pour toi ? As tu des partenaires d’entraînement ? Comment te soutiennent ils ?

R : Il y a également Dayshi dans nos rangs mais je ne connais pas son actualité. L’ArmaTeam se concentre sur Hearthstone, ils ont un des plus importants stream sur Twitch. Llewellys a fait ses débuts sur StarCraft et apprécie beaucoup le jeu, c’est pourquoi nous l’avons suivi (avec Dayshi) lors de la reformation de l’ArmaTeam. Le support est de même qualité que ce que Millenium proposait, donc pas de quoi se plaindre.

 

Q : Tu es donc satisfait de ton contrat et tu poursuivras avec eux ?

R : Oui, j’aimerais beaucoup. Mes résultats n’ont pas été tout à fait satisfaisants cette année mais j’ai bon espoir de reconduire mon contrat lorsque nous en discuterons en fin d’année.

 

Q : Ton objectif pour 2018 est sans doute la Blizzcon. Mais qu’envisages-tu au delà de cet évènement ? Tu as des idées ?

R : J’essaie de ne pas trop me projeter dans le futur, je préfère me consacrer entièrement à l’année en cours. Je suis content d’être joueur pro et j’espère le rester encore au moins un an. Mais si Blizzard décide de ne soutenir plus que la moitié des tournois actuels, alors j’envisagerais des études ou autre chose.

 

Q : Question plus légère : en quelle unité Protoss souhaiterais tu être réincarné ?

R : Un Zealot, parce que je pourrais ensuite être un Stalker, ça me convient bien !

 

Q : Sympa ! Y a t’il une autre race que tu maîtrises ?

R : J’ai beaucoup joué Zerg en milieu d’année parce que j’étais très frustré dans ce match up. J’ai du atteindre le top 50 Europe avec. Je ne suis pas mauvais en Terran non plus.

 

Q : Quel joueur aimerais tu particulièrement battre ?

R : Pendant un temps, ce fut Nerchio parce que nous nous croisions régulièrement en tournoi. Mais je le considère maintenant comme un ami, la rivalité n’est donc plus vraiment là. Ce serait donc plutôt Neeb, parce qu’il me bat en tournoi offline et je le bats à mon tour en tournoi online.

 

Q : Un pronostic pour cette Blizzcon ?

R : Le choix logique serait Innovation, mais je ne pense pas qu’il ira jusqu’au bout, il a trop de pression sur les épaules. Cela dépend beaucoup aussi des poules et du bracket. Je pencherais plutôt pour Stats, qui occupe actuellement la 1ère place du circuit coréen.  Pour les européens, Neeb et Serral devraient bien s’en sortir.

 

Q : Merci beaucoup pour cette interview ! Un mot pour la fin ?

R : Je voudrais remercier l’ArmaTeam pour son soutien ainsi que tous mes fans, et merci à toi pour l’interview !

 

Q : Tout le meilleur pour 2018 et à bientôt !

 

Propos recueillis par BenFromm. Retrouvez l’interview en vidéo :

ShoWTime

armaTeam