Dans nos articles précédents nous avions analysé les cartes les plus populaires de la méta du mois de Décembre – Janvier, ainsi que les archétypes les plus représentés pour chaque classe. Dans ce dernier volet de Deck Spotlight nous allons nous concentrer sur les cartes neutres et les prédictions de la méta. 

Depuis l’année du Mammouth, Blizzard a décidé d’arrêter le format “Aventure” (Karazhan, La Ligue des Explorateurs …). Chaque “année” sera composée de 3 sets de 135 cartes. Chaque set aura 90 cartes de classe (10 cartes par classe, dont 2 légendaires, 2 épiques, 3 rares et 3 communes) et 45 cartes neutres. 

L’année du Mammouth a été dominante depuis sa sortie, nous avons pu le voir dans les précédents articles, et le cas du Démoniste et du Chasseur sont particulièrement cinglants. Les cartes de classes ont toutes eu un power-level très largement supérieur à la moyenne et les cartes issues de l’année du Mammouth ont rapidement pris le dessus. Sans aucune surprise nous pouvons analyser la même chose pour le set de carte Neutres. 

Depuis le mois de Mars 2018, Voyage au Centre d’Un’Goro est considérée comme la meilleure extension du jeu pour une très grande partie de la communauté. À sa sortie, pratiquement les 9 classes étaient jouables et viables et les Quêtes ont apporté un vent de fraîcheur sur le jeu.

Même la synergie élémentaire n’a jamais réussi à s’imposer comme un archétype dominant de manière compétitif, Un’Goro a apporté un grand nombre de cartes “core” au jeu, encore actuellement.

Flammetin et Rampeur du Goudron sont sans conteste les 2 élémentaires les plus populaires du set.
Flammetin est sans aucun doute l’un des meilleurs T1 du jeu actuellement. Il est inclus automatiquement dans tous les decks aggros et il sera très difficile de le remplacer à partir du mois de Mars. Son Cri de Guerre était très important pour le Voleur, lui permettant de jouer un T1 tout en gardant un activateur pour les combos.

Rampeur du Goudron est le digne descendant de Crache-Vase. C’est LE taunt neutre par excellence. Très fort dans les decks contrôles pour casser l’early des aggros, jouable dans les decks aggros pour faciliter les mirrors. Tar Creeper est de loin le MVP du set Un’Goro. Encore actuellement il est joué dans 25% des decks de la méta !

Il aura fallu attendre plusieurs mois et la sortie pour voir Oeuf de Diablosaure sur le devant la scène. Cette carte aura été la pièce maîtresse du Chasseur “Oeuf” pendant de longs mois. 

Défenseur de Butte-Pierre est souvent considéré comme le petit-frère de Tar Creeper. Contrairement à son grand frère, il trouvera sa place dans les decks contrôle plutôt qu’aggro. Seulement le Paladin Impair s’autorisait à le jouer (quand on sait que Tarim ou Tirion peuvent être récupérés sur Défenseur de Butte Pierre, le choix est vite fait !).

L’éclat Glaciaire, Pterreurdactyle vicieux ont été des cartes très solides, souvent populaires dans les decks Spitefull / Aggro / Voleur Quête. Ils manqueront peut être à certains joueurs mais ils pourront facilement trouver des successeurs.

Drake Primordial aura permis au Prêtre Dragon de reprendre du souffle. Un Tour 8 très solide, une AoE de 2 puis un gros body en fin de partie contre un deck agressif étaient souvent synonyme de victoire… Mais c’était avant la value infinie de Baku ou du DK Rexxar.
Sa véritable heure de gloire aura été pendant l’année du Mammouth. Avec l’arrivée de l’année du Corbeau, Drake Primordial aura perdu en popularité et en force.

Le Diablosaure Chargé était une carte mise de coté pendant plus d’un an. Il a fait son apparition dans des decks “sombres” comme le Druide “Diablosaure” mais sa véritable (et courte) heure de gloire aura été dans la version 2.0 du Chasseur Râle d’Agonie.

Le Limon Glouton ne paye pas de mine comme ça. Une épique 3/3 pour (3) qui permet de détruire une arme adverse, mais c’était le seul (hors Harrison Jones) anti-arme pour les decks Impair. Avec la récente disparition de Genn & Baku du format Standard, Limon Glouton sera facilement remplacable pour le Limon de Marais.

Les mentions spéciales concernent les 4 cartes d’Un’Goro ayant été largement jouées en début de set puis lâchées peu à peu.
Élise la Pionnière a été la 2nd incarnation d’Élise, peut être que Brann ou Reno reviendront dans les prochaines extensions à la manière d’Élise ?

Umbra aura permis l’essort des decks Cube/râle d’agonie sans pour autant être la pierre angulaire.
Le Chasseur rochecave était le meilleur T2 du jeu pendant la domination du Paladin Murloc. 2/3 pour (2) en boostant un Murloc du board… La sortie T1 Murloc -> T2 Rochecave -> T3 Chef de Guerre était souvent synonyme de victoire peut importe le deck en face.

Le Clampant de Golakka connaitra peut être le même sort que le Limon. Quand on la regarde rapidement, une carte sans trop d’intérêt, mais qui était l’un des counters contre les départs explosifs du Guerrier Pirates ! Espérons que nous ne le regrettons pas en Avril 2019…

Les Chevaliers du Trône de Glace a été l’une des extensions avec le power-level le plus haut.
Elle aura apporté dans le jeu : Plaie Envahissante, Fléau Ultime, les DK… Mais aussi 2 des légendaires les plus populaires des dernières années : Le Roi-Liche et le Prince Keleseth.

Le Roi-Liche est la carte à craft par excellence. Jouable dans tous les decks mid et contrôles il est encore actuellement populaire dans 24,1% des Decks de la méta !
Les cartes du Chevalier de la morts pouvaient vous apporter la victoire sur un plateau d’argent !
Mais dans tous les cas, jouer une 8/8 avec Provocation pour (8) qui vous donne une carte était souvent le meilleur tour que vous pouviez faire avec 8 de mana.

Prince Keleseth a été un méta-breaker à lui seul. Dans une méta où les tours 2 étaient moyens, son cri de guerre n’a jamais été une grande contrainte.
Le Voleur Tempo, Démoniste Zoo, Chaman Carniflore, tous les decks Spitefull … auront usé au maximum de la force du Prince.
L’un des point négatif de ce type de carte est son WinRate quand il est joué.
Avec un pouvoir si puissant dans des decks basés uniquement sur les serviteurs, voir Keleseth tomber tour 2 pouvait faire grimper drastiquement les chances de victoire de vos adversaires …

Enchainés de Saronite aura été la pierre angulaire du Chaman Carniflore. Il aura fallu attendre son nerf en décembre 2018 pour voir ce deck disparaître tant sa combo reposait uniquement sur ce cri de guerre. 

Geist Rôdeur avait été ajouté dans le jeu comme le potentiel counter au Druide Jade. Seulement Geist n’a jamais pu (à lui seul) counter le Druide Jade. Le pouvoir du Druide Jade ne résidait pas dans la Jade infinie, mais bien dans sa faciliter à poser des 8/8 à partir du tour 6… 
Même après la sortie du Druide Jade, Geist reste une carte tech des Decks Contrôle. Avant le dernier patch il pouvait target : Marque du chasseur, Idole de Jade, Fais le Mort, Sang Froid, Promesse de Puissance, Acclimatation, … Sa rotation laissera un vide pour les joueurs de Contrôle.

À sa sortie Palefroi d’Os était bien trop populaire et puissante pour une commune. Arriver sur le tour 7, juste après l’Invocatrice Malveillante dans les decks Spitefull, son cri de guerre était bien trop puissant. Blizzard a décidé de nerf Palefroi pour ralentir son impact sur le jeu. Le résultat est simple, la carte n’est plus jouée en compétitif.

La sortie du format standard de tous les DK permettra d’assainir la méta. Certains cris de Guerre (Démoniste) ou pouvoirs héroïques (Chasseur, Mage, Druide) ont apporté tellement de value que nous sommes arrivés à une escalade de value. Une grande partie des decks de la méta sont proches d’une menace infinie (Chasseur, Prêtre Galerie, Démoniste Cube, Paladin Impair …), l’épuisement des ressources est quasie impossible et les decks “mid” ont beaucoup de mal à s’imposer dans la méta.

Avec Kobolds & Catacombes on a atteint le point culminant dans le power-level de l’année du Mammouth. Pour rappel Kobolds & Catacombes a apporté les armes légendaires comme Aluneth, Val’anyr, Crâne du Man’ari …

La Taupe Sinistre sera avec Flammetin la base de tous les decks aggros pendant plus d’un an. 1/3 pour 1 avec la synergie Bête, aucun autre tour 1 ne peut rivaliser.

Fongimancien sera l’une des cartes neutres les plus regrettées de K&C. Son ajout dans le jeu a été direct. Dans tous les decks aggros il aura trouvé sa place. L’ajout de Baku l’aura encore plus propulsé sur le devant de la scène (notamment dans le Paladin Impair).

Le Cube Carnivore est resté silencieux à la sortie de K&C. Le Démoniste Cube avait mis quelques temps pour devenir le deck qu’il sera, permettant de créé un tout nouvel archétype. Depuis Janvier 2018 le Cube ne bougera pas du Tier 1 de la méta. Existant dans le Démoniste Cube, Chasseur Râle d’Agonie, Druide Hadronox, le Cube aura été la base de toute la méta de l’année du Corbeau.

Le Ver tunnelier a tout simplement été sous-estimé à sa sortie. Annoncé dans le dernier reveal de K&C sur Facebook personne n’avait prédit que le Ver Tunnelier sera l’un des plus gros soucis de la méta en Décembre 2017. Une 5/5 pour 0 sur le tour 3-4 c’était souvent ce qu’il fallait payer pour le Ver avant son nerf. Une carte tout simplement broken quand vous l’aviez en main de départ.

L’Invocatrice Malveillante aura permis de créer l’archétype “Spitefull”. Un deck avec 28 serviteurs et 2 sorts. Druide Spitefull et Prêtre Spitefull auront été les 2 decks les plus populaires de la famille Spitefull. Avant son nerf l’Invocatrice coûtait (6). Avec la rotation de Mars 2018 les Dieux Très Anciens ont quitté le standard permettant d’augmenter le power level des tours 10 du jeu, et donc de l’Invocatrice ! Son nerf était logique et de pair avec le Palefroi d’Os.

Le Tyran des Arcanes aura eu son heure de gloire. Terriblement populaire avec le Druide Malygos et le Mage Big Spell, il est actuellement en retrait dans la méta.

Maître Chênecoeur aura été discret en début d’extension, une carte intéressante mais sans plus. Par la suite, il sera véritablement joué dans 2 decks.
Dans le Druide Hadronox, il permettait de faire sortir Hadronox sur le tour 10 et de jouer Acclimation pour la sacrifier, afin de mettre votre Hadronox à l’abri d’un éventuel counter (Hex, Sheep …).
Actuellement Maître Chênecoeur est joué dans le Prêtre Wall. Le dernier deck top méta profitant de son cri de guerre.

Le Roi Cire-Pilleur aura été au sommet de la méta très brièvement milieu 2018 dans le Druide Togg, ou même Druide Hybride.
Actuellement il n’est joué que dans le Druide Hakkar.

Zola la Gorgone aura eu ses moments de gloire. Très populaire dans le voleur Quête pour apporter une value infinie (Sanglier -> Zola -> Zola avec le DK Valeera actif), dans le Chaman Carniflore pour diminuer le risque de bloquer votre Combo. Dernièrement Zola permet de combo avec Jailanaï dans le Mage Impair (contrôle).